request.original_url.present?

Test d'aisance aquatique

Publié le janvier 19, 2017 par kidsvacances

Un document indispensable

Si votre enfant veut partir en colonie de vacances et pratiquer des activités nautiques telles que le canoë, le kayak, la natation, la voile ou le raft, il a besoin d'une attestation qu'on appelle en général test d'aisance aquatique. Ce document est indispensable, sauf dans certains cas.

Des aptitudes certifiées

Les responsables des centres de séjour doivent en effet s'assurer que, comme l'indique formellement cette attestation, votre enfant mineur a des capacités spécifiques dans le domaine des activités nautiques. Le test d'aisance aquatique doit ainsi montrer l'aptitude de votre enfant à effectuer un saut dans l'eau, à flotter dans l'eau au moins cinq seconde , à nager sur le ventre durant au moins vingt mètres ou encore être en mesure de passer sous un objet flottant.

Une épreuve encadrée

Pour être valide, le test d'aisance aquatique doit être délivré par des personnes qualifiées, titulaires du titre de maître-nageur sauveteur ou du brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique. La personne faisant passer le test peut aussi être titulaire d'une qualification spécifique dans une des activités nautiques concernées. Ces épreuves peuvent être passées en piscine et elles peuvent être réalisées, selon les ca , avec ou sans l'aide d'une brassière.

Des dérogations possibles

Il est prévu, dans des cas particuliers, d'exempter certaines personnes de la présentation du test d'aisance aquatique. Il s'agit surtout des très jeunes enfants, âgés de moins de six ans, ou des personnes en situation de handicap. Dans ce cas, les activités nautiques peuvent être assurées dans les conditions de sécurité requises par les responsables des séjours de vacances.

Des alternatives prévues

Faute de pouvoir justifier de cette attestation, le jeune doit par exemple prouver son aptitude à nager 25 mètre. Il peut aussi fournir certaines attestations scolaires ou encore un certificat de natation délivré par les fédérations sportives.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *